Au fil des villes du Loiret…

Autry-le-Châtel

 

On peut ici évoquer la rose par le biais de Mme de Sévigné dont le souvenir reste attaché au petit château d’Autry. La marquise venait à Autry voir sa cousine, la comtesse de Sanzei ; elle y a daté quelques lettres adressées à sa fille.

 

Le rosier « Mme de Sévigné » 

Le rosier « Mme de Sévigné » est une trouvaille du grand rosiériste André Eve. Cette rose Bourbon très parfumée d’un rose soutenu carminé avait été dédiée à la marquise de Sévigné par Moreau et Robert en 1874, mais n’était plus en production. C’est André Eve qui l’a retrouvée à l’Haÿ les Roses et l’a remise en culture, avant de la replanter à Grignan en 1996 lors de la commémoration du tricentenaire de la mort de la célèbre épistolière du XVIIe siècle.

Autry-le-Châtel