Au fil des villes du Loiret…

Briare

 

Les roses dans l’église Saint-Etienne

L’église Saint-Etienne date de la fin du XIXème siècle est construite entre 1890-1896 par la famille Bapterosses de la célèbre Manufacture d’Emaux de Briare. De style romano-byzantin, elle est surtout connue pour ses mosaïques en émaux très colorés, que l’on retrouve partout, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Le sol de la nef est orné « d’un merveilleux tapis de mosaïques » en émaux de Briare réalisé par les ouvriers de la Manufacture sur des dessins d’Eugène Grasset. Dans l’allée centrale, on peut y voir les cinq sens (toucher, goût, odorat, ouïe, vue) puis les quatre âges de la vie (enfance, jeunesse, âge adulte, vieillesse).

Les roses se cachent dans le médaillon de l’Odorat (avec l’inscription latine « Olfactus »), on peut voir une rose largement épanouie, symbole du parfum, au-dessus d’un chien qui flaire la piste de quelque gibier. Et l’on retrouve la rose dans le 2ème médaillon des quatre âges de la vie, celui de la jeunesse (avec l’inscription latine « Aetas juvenilis ») qui symbolise la formation de l’adolescent : un livre ouvert, des dés à jouer et une branche de roses, l’une épanouie l’autre en bouton, avec ses feuilles. Tous ces médaillons sont encerclés dans des volutes et spirales symbolisant la Loire, allégorie du cours de la vie.

Voir le Musée des Emaux de Briare et sur leur site : emauxdebriare.com.