Au fil des villes du Loiret…

Fleury-les-Aubrais

 

Des roses historiques 

Le 30 mai 1905, le roi d’Espagne Alphonse XIII, en visite officielle en France, fait halte à la gare des Aubrais. La gare est pavoisée, toutes les personnalités civiles et militaires sont présentes pour lui rendre les honneurs. Pour lui souhaiter la bienvenue, les rosiéristes orléanais offrent au souverain une somptueuse gerbe de roses. C’est Albert Barbier, qui était alors le plus important rosiériste de la place et qui était aussi conseiller général, qui s’était occupé de faire cueillir au petit jour les plus belles roses des pépinières de Saint-Marceau.

« Je connais ces fleurs – répond le roi – pour en avoir souvent respiré le parfum ; je les connais et je les aime parce que ce sont les roses du cœur de la France. »

Mais si le roi fait l’éloge des roses orléanaises, il se moque bien du nom que la ville porte depuis toujours : Fleury-aux-Choux. En effet, lorsqu’on lui présente le maire de Fleury-aux-Choux, il éclate de rire ! Le maire n’apprécie pas du tout la plaisanterie. Et le Conseil municipal requiert, sans attendre et à l’unanimité, auprès de la Présidence de la République l’autorisation de changer le nom de la commune et de la rebaptiser Fleury-les-Aubrais. Le décret présidentiel du 15 novembre 1907 entérine le changement. Et voilà comment, entre les roses et les choux, la commune s’est définitivement appelée Fleury-les-Aubrais…

Fleury-les-Aubrais