Les roses du Loiret et les femmes

Une fleur très féminine. Fleur ô combien symbolique, la rose a son roman où elle représente la femme aimée : le Roman de la Rose. Dans le langage des fleurs, elle ajoute aux suggestions de féminité et de beauté une nuance de grâce et de raffinement.

Portrait de quelques femmes rosiéristes, d’hier et d’aujourd’hui

Des obtentrices célèbres : Mme Renard-Courtin. Mme Levacher-Bruzeau

  • Mme Levacher-Bruzeau des célèbres pépinières du Lièvre d’Or
  • Mme Fernand Cognet, jusqu’au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale.

Portrait d’amoureuses des roses aujourd’hui 

  • Francia Thauvin à Cyr-en-Val

Les femmes inspiratrices des rosiéristes

  • La rose Eulalie Lebrun dédiée par Vibert à la délicieuse châtelaine de Châteauneuf
  • Une bonne partie de roses obtenues par André Eve portent des noms de femmes

Jeanne d’Arc et les roses

En 1839, la première femme obtentrice de roses dans le Loiret, Mme Renard-Courtin, crée la première rose Jeanne d’Arc, pour laquelle elle obtient la médaille d’argent la Société d’Horticulture d’Orléans, qui vient d’être fondée et organise sa deuxième expo (au Jardin des Plantes). Une rose blanche Jeanne d’Arc, créée par Levavasseur en 1909 (polyantha), toujours en culture, se trouve au Parc floral de la Source.