Le Label Route de la Rose

L’Agence de Développement et de Réservation Touristiques du Loiret a mis en place une charte d’accueil et un label de qualité afin de participer à la valorisation touristique du Loiret.

Ainsi, des engagements différents sont pris par les partenaires de la Route de la Rose selon les catégories.

Ce label est décerné par une commission composée d’experts pour une durée de trois ans.

ATTENTION :  En 2017, seuls les parcs et jardins ont pu obtenir ce label qui sera ensuite déployé auprès des producteurs, hébergeurs et communes dès 2018.

Catégorie de la route de la rose : Parcs et jardins

  • Le jardin référencé devra présenter aux visiteurs au minimum 75 variétés de roses de tous types
  • Présentation des collections : chaque variété devra faire l’objet d’un étiquetage mentionnant la variété, l’année de l’obtention si possible, le nom de l’obtenteur et le type du rosier
  • L’entretien du jardin référencé devra faire l’objet de toute l’attention du propriétaire/gestionnaire ou de la collectivité, non seulement des rosiers mais de l’ensemble des végétaux présentés
  • Le jardin référencé devra obligatoirement être en mesure de recevoir du public selon les jours et horaires annoncés et plus particulièrement durant les périodes de floraison.

Ont obtenu le label en 2017 :

  • Le Parc Floral de la Source à Orléans
  • Le jardin des Plantes d’Orléans
  • La roseraie/conservatoire Jean Dupont d’Orléans
  • Le jardin de roses du château de Saint-Jean-le-Blanc
  • Les Jardins de Roquelin à Meung-sur-Loire
  • Les Roses Anciennes André Eve à Chilleurs-aux-Bois : dans la catégorie Producteurs
  • Le jardin privé d’André Eve à Pithiviers
  • Le grand jardin du Théâtre des Minuits à La Neuville-sur-Essonne
  • Le Manoir de la Javelière à Montbarrois

Sont en cours d’aménagements pour l’obtention du label :

  • Château de La Bussière
  • L’arboretum des Grandes Bruyères à Ingrannes
  • Château de Chamerolles à Chilleurs-Aux-Bois
  • Le jardin du Petit Chasseur à Orléans

Catégorie de la route de la rose : Producteurs –rosiéristes 

  1. Le rosiériste référencé devra obligatoirement être en mesure de :
  • Présenter sa culture de rosiers
  • Prétendre cultiver un minimum de 100 variétés de roses
  • Pouvoir recevoir du public (individuels et groupes) sur rendez-vous à certaines conditions
  1. Les cultures devront être parfaitement entretenues, l’étiquetage des variétés bien identifié.
  2. La visite des cultures sera établie en fonction des périodes principales de floraisons (juin et septembre…) sur rendez-vous.
  3. Le rosiériste précisera les catégories de rosiers en cultures : roses anciennes, grosses fleurs, polyanthas, rosiers : grimpants, lianes, paysagers, pleureurs, tiges, pour haies, talus.

Catégorie de la route de la rose : meublés de tourisme – hôtels – campings

Attention : En 2017, tous les hébergeurs ayant souhaité entrer dans la démarche sont référencés sur ce site. Il s’agit d’un contrat tacite de confiance entre l’ADRT et les prestataires qui s’engagent à respecter la charte ci-dessous. 

  1. L’hébergeur devra avoir un jardin ou un espace extérieur assez grand (cour/patio) qui présente des massifs de rosiers seuls ou en association avec des plantes vivaces ou plantes annuelles (bacs ou pleine terre).
  2. Ensuite, l’’hébergeur devra maintenir son jardin ou son espace extérieur en parfait état de propreté tout au long de l’année.
  3. L’hébergeur s’engage à installer un maximum de rosiers – dont de nombreux remontants afin d’avoir des périodes de floraison plus longues.
  4. L’accueil de l’hébergement devra être agrémenté d’un bouquet de fleurs à majorité composé de roses. Des petites compositions florales pourront être disposées dans les chambres.
  5. Si l’hôte propose un apéritif d’accueil ou un petit cadeau de bienvenue, il pourrait être à base de rose : exemple sirop, confiture de roses etc… Pour les hébergements disposant de boutiques, ceux-ci devront proposer des produits en rapport avec la thématique des roses (savons, bonbons etc.).
  6. L’hébergeur devra pouvoir conseiller les touristes sur les sites engagés dans la « Route des roses dans le Loiret » et s’engage à promouvoir cette offre touristique.

Catégorie de la route de la rose : Restaurants

Attention : En 2017, tous les restaurateurs ayant souhaité entrer dans la démarche sont référencés sur ce site. Il s’agit d’un contrat tacite de confiance entre l’ADRT et les prestataires qui s’engagent à respecter la charte ci-dessous. 

  1. L’établissement devra afficher sur sa carte au moins deux éléments (plats ou autre : apéritif….) préparés à base de roses.
  2. L’établissement devra, autant que faire se peut, fleurir son espace extérieur avec des rosiers en association avec d’autres végétaux tels que plantes vivaces ou annuelles et veiller à l’entretien. Des petites compositions florales de roses orneront les tables en saison.