Au fil des villes du Loiret…

Amilly

 

Le Jardin des Dentelles

Jardin de sous-bois bucolique et intimiste où les hydrangeas et les érables sont rois, il met aussi en scène rosiers et vivaces de collections. Les rosiers grimpants s’enroulent autour des arbres, mêlés aux clématites. La pépinière abrite mille trésors peu connus du public.

Les roses de la Mémoire : la rose de personne

 Monument aux fusillés de la Nivelle (créé en 2005) : Sur le terrain d’une clairière, ce monument très émouvant commémore l’exécution le 21 Août 1944 de quatre résistants par les nazis, dans un pré de la ferme Rose, au bord de la Nivelle. Toute la symbolique de ce lieu de mémoire tourne autour de la rose.
Un chemin creux, planté d’aubépines et de roses sauvages conduit à la clairière. Quatre colonnes fendues, en fonte, y sont installées en quinconce tournées au levant et au couchant. Sur un mur en pierre de Souppes sont gravées en français et en allemand les strophes du poème de Paul Celan La Rose de personne :

« Personne ne nous repétrira de terre et de limon,
personne ne bénira notre poussière.
Personne.
Loué sois-tu, Personne.
Pour l’amour de toi nous voulons
fleurir.
Contre
toi.
Un rien
nous étions, nous sommes, nous
resterons, en fleur :
la rose de rien, de
personne.
Avec
le style clair d’âme,
l’étamine désert-des-cieux,
la couronne rouge
du mot de pourpre que nous chantions
au-dessus, au-dessus de
l’épine. »

Amilly